Lisières : Îles

Antoine Françoise, piano
Katja Schenker, performance

Musique et performance art visuel



Îles, comme un il au féminin, pluriel, comme la surface noire du piano vu de haut, comme des espaces physiques et psychiques qu’il faut rejoindre par des traversées aériennes, aquatiques ou poétiques.

Îles est un projet imaginé en collaboration avec l’équipe de .perf et avec la volonté de présenter conjointement musique et art visuel performatif. Chaque artiste dévoile son travail : les perceptions auditives et visuelles s’amplifient, le voisinage des disciplines crée des liens, des images et du sens.

Îles convie l’artiste Katja Schenker et le pianiste Antoine Françoise.

La première propose une nouvelle performance intitulée vesuv. Se saisissant de la configuration singulière du bâtiment Arcoop et en écho avec l’architecture, l’artiste travaille de manière sculpturale à partir de la notion de corporalité émanant de mouvements intérieurs. En retenant avec force une matière fuyante, un bloc d’albâtre, l’artiste définit un volume au centre du bâtiment et utilise ce dernier comme une caisse de résonance. La trace de l’action se superpose aux marquages qui rappellent la fonction industrielle de l’édifice.

À sa suite, Antoine Françoise reprend en musique cette force fuyante : avec un répertoire de compositrices des 20e et 21e siècle, il génère des espaces sonores, tour à tour de manière brutale et douce. Les titres évocateurs des oeuvres – Studies in resonance, Music for no time, A Nocturne – expriment un temps flottant, une fragilité de l’instant. Mais d’un volcan qui dort à une explosion, l’énergie contenue peut se libérer inopinément…

Ce spectacle est proposé dans le cadre de la troisième saison de l’Ensemble Vide dans le bâtiment ARCOOP. La série Lisières part à la rencontre de ce qui lie des espaces distincts et crée des connexions entre territoires voisins. Comme une invitation, la fine bordure qui annonce un ailleurs – une forêt, un champ, une vague, une image ou une mélodie – signale un changement qui nous engage vers de nouveaux mondes. A la limite de la matière sonore, la musique rencontre le visuel de la performance et la frontière pointillée devient le lieu de la découverte. Dans un bouleversement des codes et des coutumes, les disciplines se superposent dans l’écrin industriel du bâtiment ARCOOP : à travers une association pensée de manière horizontale, le son se déploie et l’image se révèle. Agissant chacune comme extension de l’autre, d’une image sonore à une vibration picturale, les chemins se cherchent et se dévoilent, multiples.

Date :

11 octobre 2014 - 19h30 (bar 18h30)

Lieu :


Bâtiment ARCOOP, 32 rue des Noirettes à Carouge

Concept et curatoriat :


Denis Schuler
Béatrice Zawodnik

Curatrices de la performance :
Madeleine Amsler et Marie-Eve Knoerle

Coordination :

Petra Krausz

Coordination ARCOOP :

Alexandre Schönhaus

Coproduction :

.perf

Artistes invités :

Antoine Françoise, piano
Katja Schenker, installation et performance

Programme

Jennifer Walshe (IE), This is why people O.D. on pills (2004)
Elo Masing (EE), Studies in resonance II (2013)
Vitalija Glovackyte (LT), Music for no time (2012)
Galina Ustvolskaya (RU), Sonata No. 6 (1988)
Linda Catlin Smith (US), A nocturne (1995)


SITE .PERF


© ensemblevide