date

Jeudi 3 février 2011 - 21h

lieu

Institut Suisse de Rome

Teoremi est un projet pluridisciplinaire qui convoque musique et lecture autour d’un quatuor hautbois, guitare, violon, contrebasse et d’une voix parlée.
Engagée par l’Ensemble Vide à l’Institut suisse de Rome, la réflexion sur un possible mélange entre la parole et la musique a conduit à imaginer un parcours au long duquel se rencontrent Pasolini et Bach, Descartes, des jeunes compositeurs contemporains et un portrait de comtesse.
Sans frontière entre les siècles, il s’agit ici de convoquer une expression musicale avec une réflexion, issue des textes interprétés, sur le vrai, le bien et leur accomplissement existentiel. Une traversée du corps et de l’esprit qui questionne les certitudes, les doutes et propose un abandon musical qui ne s’oppose pas à une rigueur cartésienne. Une interrogation de l’idée du vrai et du faux, de ce qu’il faut ou ne faut pas faire – Echouer. Echouer encore, échouer mieux, disait Beckett – tout en considérant qu’à la fin tout ne sera que décomposition.
Le programme s’est constitué à partir de plusieurs sources, dont la pièce de musique contemporaine du compositeur italien Daniele Bravi, Meditazione Quarta - Del vero e del falso, elle-même générée par la lecture d’une des Méditations métaphysiques de Descartes intitulée « Du vrai et du faux ». À cela s’ajoute des extraits de dialogues du film Teorema de Pasolini dont le sens se révèle (à nouveau) dans la réalité bourgeoise de l’Institut Suisse de Rome et plus généralement dans le monde européen ethnocentré actuel, chrétien et bienpensant. À cela s’ajoutent des compositions de Denis Schuler, Ada Gentile et Salvatore Sciarrino qui explorent, chacune avec ses moyens, des terrains stables et fuyants tout à la fois. Il ne s’agit là non pas d’une explication musicale, ou en musique, mais bien d’une proposition de chemin inconnu, générateur de nouvelles questions.

PROGRAMME

Textes :
Pier Paolo Pasolini (IT)
Extraits du film Teorema (1968), lus en italien
René Descartes (FR)
extraits des Méditations métaphysiques (1641), édition originale en latin, lu en français

Musiques :

Daniele Bravi (IT)
Meditazione Quarta - Del vero e del falso (2007), pour hautbois, guitare, violon et contrebasse
Denis Schuler (CH/FR)
The lines– Melody (2011), pour hautbois seul
Ada Gentile (IT)
Perchitarrasola (2008), pour guitare seule
Salvatore Sciarrino (IT)
Esplorazione del bianco (1986), pour contrebasse seule
Jean-Sébastien Bach (D)
Sonate en trio en Sol Majeur BWV 1038 ( 1720), pour hautbois, violon et continuo

Avec :


Wendy Ghysels violon
Matteo Mela guitare
Roberto Molo voix récitante
Noëlle Reymond contrebasse
Béatrice Zawodnik hautbois
Denis Schuler programmation
Dorian Rossel mise en espace
Petra Krausz dramaturgie
Noémie Etienne expertise textes

© ensemblevide