La filière préprofessionnelle du conservatoire populaire de musique, danse et théâtre (CPMDT) permet aux élèves d’étudier la danse de façon intensive. Les disciplines phares de ce programme sont la danse classique et la danse contemporaine. Elles sont dispensées par plusieurs professeurs accompagnés respectivement au piano et aux percussions. Les élèves ont accès à d’autres disciplines telles que : travail sur pointes, jazz, danse de caractère, barre à terre, improvisation, divers ateliers. Les élèves bénéficient, tout au long de l’année, de professeurs extra-muros et de stages ponctuels animés par des professionnels de la danse. Le rythme de travail des élèves est augmenté progressivement durant leurs études avec un programme adapté aux besoins de leur scolarité. En plus du cursus mentionné, le Département de danse donne la possibilité aux élèves de participer aux créations et spectacles organisés par les professeurs. L’apprentissage chorégraphique, le sens de la scène et la discipline des répétitions sont compris dans la formation préprofessionnelle. Aussi souvent que possible, la possibilité est donnée aux élèves de travailler en collaboration avec des musiciens élèves et professionnels.

Martine Brodard est née et a étudié la danse à Genève avec Serge Golovine, Claudine Kamoun, David Allen, Noémi Lapzeson. Elle termine sa formation à New-York dans de grandes écoles de « Modern Dance » telles que Alvin Nikolais Studio, Martha Graham School, Ruth Currier Studio. Très vite, elle se tourne vers l’enseignement, tout en travaillant comme danseuse indépendante pour différents chorégraphes suisses. Parallèlement, elle suit des cours d’art dramatique au Conservatoire de Musique de Genève, ce qui lui permet d’allier danse et théâtre et de développer un travail personnel tant dans la chorégraphie que dans la mise en scène. De 1984 à 2005 elle enseigne la danse contemporaine au sein de l’école de danse du Conservatoire de Musique de Genève. Dès septembre 2005 elle rejoint l’équipe pédagogique du département danse du Conservatoire Populaire où elle poursuit son enseignement. Elle enrichit ce dernier d’un travail chorégraphique dans le cadre d’ateliers avec les élèves de la filière préprofessionnelle. Elle occupe également le poste de coordinatrice du département danse. Tout en poursuivant son enseignement, elle participe régulièrement à des productions théâtrales, en qualité de chorégraphe, de metteuse en scène ou de comédienne.

Né à Savièse (Suisse), Thierry Debons débute ses études de percussion et de batterie au Conservatoire et à l’Ecole de Jazz de Sion. Il obtient ensuite au Conservatoire supérieur de musique de Genève un Diplôme de Capacité Professionnelle d’enseignement de la Percussion, un Premier Prix de Virtuosité ainsi que le Prix Spécial des Amis du Conservatoire. Percussionniste de l’ensemble Contrechamps de Genève et d’Eklekto, Thierry Debons collabore à de nombreuses exécutions ou créations d’œuvres du répertoire contemporain.
Intéressé par les spectacles pluridisciplinaires il crée régulièrement pour des compagnies de danse ou de théâtre et a signé la musique de nombreux spectacles. Il se produit régulièrement en soliste ou en musique de chambre en Suisse et en Europe et comme batteur au sein du groupe blues-rock ’’The Exciters’’.
Professeur au Conservatoire de Musique de Genève depuis 1998, il y enseigne la percussion, le théâtre musical aux élèves de la section d’art dramatique, la méthodologie didactique aux étudiants en Master de pédagogie ainsi que “l’Ethno Rythm”, cours d’initiation musicale destiné aux jeunes enfants. Il est également coordinateur du département Percussion du Conservatoire.

Né à Genève en 1981, Florian Feyer a étudié la percussion au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève, dans la classe de Jean Geoffroy, Yves Brustaux et William Blank, où il a obtenu un diplôme d’enseignement en 2004 et un diplôme de concert avec mention très bien en 2007. Il a également étudié avec Rainer Römer, à la Hochschule für Musik und darstellende Kunst de Frankfurt am Main. Il est percussionniste supplémentaire à l’Orchestre de la Suisse Romande, membre du Centre International de Percussion (CIP), qui a pour but de favoriser et développer toutes les activités liées au monde de la percussion, spécialement la création, et a rejoint l’ensemble Vortex en 2007. Il s’est produit avec divers ensembles, notamment Contrechamps, l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre Suisse des Jeunes, et a participé aux festivals Archipel et La Bâtie. Depuis 2002, il enseigne la percussion au Conservatoire de Terre Sainte.

Jérémie Maxit fait ses débuts en Batterie et Percussion a l’école de musique de La Roche sur Foron en Haute Savoie puis intègre la classe de Monsieur Christophe TORION conservatoire d’Annecy et obtient un DEM en Percussion 2002. Il entre au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève dans la classe de Messieurs Y.BRUSTAUX, W.BLANK, et J.GEOFFROY, où il obtient un Diplôme de Concert avec mention Trés Bien en juin 2006. Il participe à divers concours : 2ème prix au tremplin des jeunes musiciens de Lempdes (63), prix spécial « Meilleur Jeune Espoir » au premier concours international de Timbales de Lyon, concours international de vibraphone de Clermont-Ferrand 05. Il a eu l’opportunité de rencontrer et de travailler avec les percussionnistes E.Séjourné, M.Mainieri, F.Tortiller, K.Abe, M.Komst, parmi d’autres. Très attiré par la pratique orchestrale, il a travaillé avec l’Orchestre Français des Jeunes, Schweizer Jugend Symphony Orchestra et l’Orchestre de la Suisse Romande. Il est professeur à l’école de musique de Cran-Gevrier.

Benoît Pesenti débute son parcours musical par le piano. Il montre un intérêt croissant pour la batterie et la percussion qu’il étudie au Conservatoire d’Annecy, parallèlement à une formation de technicien en informatique industrielle, puis au Conservatoire de Strasbourg et au Conservatoire de Musique de Genève. (HEM)
Il est percussionniste supplémentaire de l’Orchestre de la Suisse Romande et joue aussi au sein des groupes Baiana-Split et Dekoboko duo.
Benoît enseigne la percussion dans les écoles de musique de Saint-Julien-en-Genevois, Cruseilles et Sergy.