Sonia Kacem, artiste genevoise, a étudié à la Haute école d’art et de design de Genève ainsi qu’à la University of the arts de Londres. Elle remporte plusieurs prix, dont les Swiss Arts Awards, le prix Manor et une résidence de six mois à New York en 2014. Des expositions personnelles et collectives la conduisent en Suisse, Allemagne, France, Etats-Unis, Italie et Roumanie et elle apparaît dans divers ouvrages spécialisés dont le Kunstbulletin. Sonia Kacem vit à Genève.
« La jeune artiste genevoise […] inscrit déjà son nom et son œuvre dans les cimes de l’art contemporain. Sortant de la verticalité du tableau et de la platitude de la peinture elle s’est dirigée vers l’espace et la matière en dehors d’une simple propension conceptuelle. De plus, textiles en « lambeaux », éclats de miroir, poussières, matériaux neufs ou de récupération ne sont plus au service d’un simple arte povvera. L’artiste sait que les temps ont changé. […] »
(Jean-Paul Gavard-Perret)

Après l’obtention de son Bachelor en Architecture d’Intérieur en juillet 2011 à la Haute École d’Art et de Design à Genève, Juliette Roduit intègre l’école en tant qu’assistante de l’Atelier Décor.
Durant ces années d’assistanats, elle est lauréate du concours de la Fondation AHEAD Design Incubator, qu’elle intègre en février 2013 et monte sa structure en tant qu’indépendante. Dès ces débuts, elle partage ses projets entre le design d’espace et le design d’objet. Elle scénographie plusieurs expositions, notamment au MUDAC à Lausanne, au Pavillon Sicli à Genève, et également en collaborant avec des artistes, comme avec Sonia Kacem pour son exposition au Mamco en octobre 2014.
En juillet 2014, elle obtient le soutien de Creative Hub (plateforme pour la promotion de l’économie et du design suisse). Elle est également sélectionnée pour le Bourses Lissignol-Chevalier Berthoud et Gallant et présente une nouvelle pièce de mobilier, une banquette ronde, intitulée le Borne, au Centre d’Art Contemporain. En avril prochain, elle participe au Salon du Meuble de Milan. Juliette Roduit vit à Genève.

Né en 1990, le violoncelliste Simão Alcoforado Barreira étudie dès l’âge de six ans au Conservatoire de Braga au Portugal. Il gagne rapidement divers prix et suit de multiples masterclasses avec, entre autres, Miguel Rocha, Maria de Macedo, Paulo Gaio Lima, Dimitri Ferschtman, Daniel Grosgurin et Marcio Carneiro. Il rejoint plusieurs orchestres dont l’orchestre de chambre de Braga, le Momentum Perpetuum Youth Orchestra et le Braga Sinfonietta, sous la direction de chefs tels Paulo Matos, António Baptista, Ernst Schelle, Martin Andre, Pio Salotto, Rui Paulo Teixeira, Nicholas Kok, Jean-Marc Burfin et Michael Zilm. En 2008 il termine sa formation, toujours à Braga, avec prix du mérite, avant d’entre au conservatoire de Lisbonne.

Né en 1967, virtuose du bandonéon et de l’accordéon, Stéphane Chapuis explore de multiples styles : la musique classique, le jazz, les musiques actuelles, les racines populaires... Conjointement à son activité de concertiste en Suisse et à l’étranger, il enseigne à la Haute Ecole de musique de Lausanne, au Conservatoire cantonal de musique de Sion, à l’EJMA - Valais (Ecole de Jazz et Musique Actuelle) et au Conservatoire de Musique Montreux - Vevey - Riviera. Il a collaboré entre autres avec l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de l’Opéra du Caire (Egypte), aux côtés de solistes comme Ute Lemper et avec des compositeurs tels que Toshio Hosokawa et Isang Yun. Il est plusieurs fois lauréat de concours internationaux et est expert pour diverses écoles et structures, telles la Hochmusikschule de Berne, la Haute école de musique de Lausanne et le Conservatoire de Musique de Lausanne.

Jean-Etienne Sotty est né en France en 1988. Il a étudié l’accordéon et la musicologie avec les professeurs les plus distingués : P. Bourlois, T. Anzellotti (accordéon), K. Köpp (recherche en interprétation), etc. Il obtient son Master of Music Performance à la HKB Bern, et il étudie actuellement au CNSMDP (Paris) dans le cadre du Diplôme d’Artiste Interprète. Il a été invité sur les grandes scènes européennes : Théâtre du Châtelet, KKL de Lucerne, Festival Kurt Weill de Dessau, Les Subsistances (Lyon), Centre George Pompidou/IRCAM... La musique contemporaine, le travail avec les compositeurs, l’improvisation, le théâtre musical, sont ses priorités. À chaque concert il veut transmettre cette passion à son public. Cet engagement lui vaut le soutien de la Fondation Safran pour la musique.

Cheffe d’orchestre Suisse et Australienne, Elena Schwarz a étudié auprès de Laurent Gay à la HEM de Genève et d’Arturo Tamayo au Conservatorio della Svizzera Italiana, et a bénéficié des conseils de Peter Eötvös. En novembre 2014, elle est lauréate du Concours international de direction d’orchestre de l’Orchestre Symphonique de Trondheim (Norvège).
Elena Schwarz travaille régulièrement avec l’Auckland Philharmonia, le Tasmanian Symphony ou le Melbourne Symphony Orchestra dans le cadre du projet australien « Conductor Development Program », qu’elle suit depuis 2012. Passionnée par la musique contemporaine, elle dirige à Genève les ensembles Matka et Fecimeo, et collabore avec l’Ensemble Meitar de Tel Aviv et l’Internationale Ensemble Modern Akademie de Francfort. Elle se produit régulièrement dans des festivals tels que Gaudeamus (Utrecht), Maerz Musik (Berlin), Mixtur (Barcelone), et Voix Nouvelles (Royaumont). Espérant que la musique peut aussi être un outil pour promouvoir la coexistence, elle coopère avec l’Edward Said National Conservatory of Music de Jérusalem-Est et avec l’Afghanistan National Institute of Music. Elena Schwarz est boursière des fondations Leenaards, Nicati-De Luze et Ernst Goehner.

L’Ensemble Contemporain de la HEM - Genève est formé des étudiants des classes supérieures du conservatoire. De nombreux compositeurs l’ont honoré de leur présence et ont prodigué leurs conseils à ces jeunes musiciens. Grâce à une collaboration très régulière avec le festival Archipel, le Conservatoire a pu faire appel aux compositeurs présents lors du festival. Ceci a permis à l’Ensemble Contemporain de travailler sous forme d’ateliers avec nombre d’entre eux, et notamment Gubaïdulina, Huber, Carter, Yun, Benjamin. L’ensemble a collaboré avec le Grand Théâtre de Genève, l’ensemble Contrechamps, la Société de Musique Contemporaine de Lausanne et le festival Archipel. La Radio Suisse Romande l’a enregistré lors de plusieurs manifestations.

Violons
Aska Kawamata
Philippe Agnese
Sen Chan
Mihaela Paduri
Lea valentin
Sylvie Sieffert
Julien Oberson
Hélène Chuberre
Pedro Tomas Esteve

Altos
Thomas Levier
Vinciane Vinckenbosch
Hsiao Hsuan Chang

Violoncelles
Laure Magnien
Alexandre Alvarez

Contrebasses
Isabelle Kuss-Bildstein
Alexandra Dzyubenko