Professeur de guitare au Conservatoire Populaire de Genève depuis l’année 2007, Matteo Mela s’est produit en concert dans toute l’Europe, en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Asie. Le duo qu’il a constitué avec Lorenzo Micheli (Soloduo) a été acclamé partout comme un des meilleurs ensembles connus, que ce soit au Carnegie Hall à New York ou au Konzerthaus de Vienne, à la Sejong Hall de Seoul ou à la Hall of Columns de Kiev. Le Washington Post a écrit au sujet d’un de leurs concerts : “...The duo’s playing was nothing less than rapturous – profound and unforgettable musicianship of the highest order.” Engagé dans la musique contemporaine et de recherche, il collabore régulièrement avec l’Ensemble Contrechamps et l’Ensemble Vide et explore la musique ancienne pour la guitare baroque dans un ensemble constitué par le luthiste Massimo Lonardi et Lorenzo Micheli à la théorbe. Matteo Mela enregistre pour les labels Stradivarius, Naxos et Mel Bay.

Nicolas Muller est un artiste plasticien né en 1983 à Strasbourg. Actuellement, il vit et travaille à Genève. Il se forme à la Haute école d’art et de design de Genève, à l’École supérieure d’art de Metz ainsi qu’à l’Academy of Fine Arts de Prague. Après avoir effectué une longue résidence à Berlin, il s’installe et travaille dans son atelier situé à l’usine Kugler. Il est aussi fondateur de NM Éditions, une maison d’éditions indépendantes qui publie et diffuse des livres d’artistes. Son travail a été montré dans le cadre d’expositions personnelles et collectives principalement en France, en Allemagne et en Suisse.
Son travail oppose de façon permanente la rigueur de la norme et l’aspect aléatoire et plus fébrile de l’intuition. Par le dessin, la peinture, il propose un dialogue entre le geste peint hasardeux et un encadrement suggéré par des lignes droites. Dans ses sculptures, ce sont des fragments architecturaux ou des éléments du mobilier urbain percutés ou vandalisés qui sont mis en scène.

Les classes de guitare du Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre réunissent de jeunes élèves musiciens, tous passionnés de guitare classique. Les cours d’ensemble leur permettent de découvrir des répertoires nouveaux pour plusieurs instruments et développent leur capacité d’écoute. Chaque projet réalisé hors du conservatoire est également un atout précieux et les engagent plus avant sur le chemin de la musique. Le doyen des classes de guitare, Miguel Charosky, s’est aussitôt engagé dans ce projet particulier pour construire, avec l’Ensemble Vide, cette riche collaboration.