Daphné Bengoa, née en 1981, est une photographe formée en communication visuelle à l’ECAL (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne) dont elle sort diplômée en 2004. Elle entame ensuite une double démarche professionnelle avec, d’une part, un développement de son travail photographique à partir de ses premières rencontres avec des travailleurs dans la région de Guernica, au Pays Basque et d’autre part en se confrontant à l’industrie de la photographie publicitaire en travaillant comme assistante technique pour des photographes internationaux.
Le travail personnel de Daphné s’inscrit depuis plusieurs années dans une démarche de photographie documentariste. Liés de près ou de loin à ses origines grecque et basque, ses voyages sont pour elle une manière de questionner la notion de racine et d’appartenance à un peuple, une culture. Elle cherche dans le quotidien des traces de ce lien, le fil conducteur qui réunit, parfois même des peuples entre eux, à l’image des deux derniers projets réalisés entre l’Arménie et la Grèce.
Aujourd’hui Daphné travaille à Paris, où elle exerce à la fois l’activité d’agent pour un photographe dans le monde de la publicité, et finalise les projets réalisés jusqu’ici. En particulier pour celui de l’Arménie, elle prépare un projet d’édition. Pour les projets en cours et à venir, elle réalise un documentaire sur la route de l’olive, parcours qu’elle a entamé en Grèce en août puis en Palestine en décembre 2010.